mardi 20 décembre 2011

Aquaconnerie










Ouais le seul...qui te fout en l'air tes chiottes surtout!


Pourquoi?


Parce qu'après des semaines à utiliser ce PQ, à avoir pris l'habitude de le jeter machinalement dans la cuvette, tu réitères le geste...jusqu'à te rendre compte, un beau matin où t'es à la bourre pour partir au boulot, qu'en fait t'as acheté une autre marque de PQ.


Et que le tube est tout sauf biodégradable, sinon c'est pas drôle.



VDM

mercredi 23 novembre 2011

Le coup de fil aux parents

...ou comment tu en prends plein la tronche niveau connerie.


Nan parce que là je viens de passer ma fin de journée pendue au téléphone avec les géniteurs de mes grumeaux. En règle générale je me passe de l'étape coup de fil, je passe direct à la case punition chiante et heure de colle. Du genre c'est entre eux et moi.

Mais là j'avais un grand besoin de cracher mon venin à la tronche de quelqu'un, et comme jpeux pas le faire en réunion parents-profs (surtout parce que mon crachat est susceptible de me retomber sur la gueule) le téléphone est mon sauveur.

Déjà quand t'appelles chez le grumeau faut pas oublier de sla jouer incognito, #31# oblige, j'ai pas envie qu'on me brûle mon bus moi merde.

Ensuite faut bien peser ses mots, à bannir "il m'a pourri mon cours donc jvous pourris vot' soirée!", à préférer "il a été très pénible aujourd'hui et j'ai préféré vous avertir avant que cela ne s'aggrave", car oui les parents aiment être prévenus avant la tempête... Sauf qu'en général quand tu prends ton combiné y'a déjà eu 8 tsunamis et la grêle 15 fois dans ton cours.

Allez pour le fun et la joie de tes zygomatiques qui ont bien besoin de se détendre après ta journée pourrie, voici un florilège de ce que j'ai pu entendre ce soir:

- "Euh si si c'est bien mon fils, mais j'ai sa garde que le week end donc voyez ça avec sa mère. (...) Non je n'ai pas son numéro."

- "J'ai décidé de ne plus signer son carnet car il y a trop de mots des profs!"

-"C'est pas pour vous donner des ordres mais vous avez essayer de le déplacer?!!!"

-"Et sinon dans les matières importantes il a des bonnes notes?"

-"Et c'est quoi déjà votre matière l'artistique? si il a la moyenne ça suffira hein! pis c'est pas Picasso mon fils!"


Et jte passe les grands frères ou grandes soeurs qui se font passer pour les parents, sauf que pas de bol tu les as eu y'a 2 ans donc grillé tu reconnais leurs voix.

Ah aussi j'ai provoqué un début d'une super engueulade... :

- "Bah oui c'est ta prof au téléphone, tiens écoute le haut parleur! (...) Ouais et heureusement tiens qu'elle appelle vu que tu dis rien!" Hummm sympa la soirée! Heureusement que je ne vois pas la grumelle demain.



Et le TOP OF THE POP, the cherry on the cake, cher lecteur c'est ça:

- "Nants ingoyama bagithi Baba Sithi uhm ingonyama nants ingonyama bagithi baba sithi uhhm ingonyama..."

= T'as reconnu?! Je me suis étranglée de rire...jte le donne en mille...L'INTRO du ROI LION sur le répondeur !!!!! Enorme! Essaie de laisser un message sérieux après ça!
J'ai du rappeler une deuxième fois pour être crédible, évidemment.

Pfiou...

Allez parce que je sais que t'aimes ça, je te laisse avec le Roi Lion, et aussi parce qu'écouter ça dans les transports le matin ça te fout grave la gniak!

video

mercredi 19 octobre 2011

Le monde change







Hier en regardant mes 4èmes qui essayaient de comprendre comment on débouche une bouteille de peinture je me suis dit que finalement...

1- Le sac à main a remplacé le bon vieux cartable

Mon Tann's il faisait 10 kilos dans les années 90, et quand on osait se plaindre mes profs disaient "c'est le poids du savoir" et ça m'allait bien comme ça.
En 2011 si tu oses dire à un grumeau que tu es outré qu'il ne prenne pas ses affaires ça donne ça:

-Brenda, pour la 12ème fois, il est où ton matériel??!!
-J'en ai pas. (elle aurait pu me répondre DTC)
-Bah oui Madame ça rentre pas dans mon Longchamp vous comprenez!!!


2- Le stylo plume est détrôné par le gloss

- Madammmmme il est trop nul le prof de maths! Il a pris mon gloss!
- En même temps un gloss ça n'a rien à faire dans une trousse Kelly.
- Et comment je fais maintenant?!

3- Le portable...qui remplace tout et n'importe quoi

- Momo range ça sinon je le prends et c'est confisqué.
- Waa mais Madame c'est mon père qui m'envoie un sms!! c'est urgent faut que je réponde!


Après ce court moment de réflexion où je regardais le spectacle grumal devant moi, y'a Bryan qu'est venu me chercher en pleine détresse:

- Madaâââââme on a un problèèèèème! C'est la fin du moooonde!
- Quoi ton portable a rendu l'âme?
- Mais noooooonnn! C'est Kelly! Elle a renversé son vernis dans le Longchamp de Brenda!!!!!

Oui en 2011 Les girly bastons se font à coup de make up...

Le monde change, mais les grumeaux restent des grumeaux. Ouf.

jeudi 13 octobre 2011

Hannnnnnnnnnnnnnnnn c'est pas vrai??!!











Parfois être prof est synonyme d'être comique.
Voici un exemple de discussion entre le nouveau boyfriend d'une copine et moi:



- Ahh c'est vrai t'es prof?
- Oui.
- bah on dirait pas! De quoi?
- Arts plastiques.
- Waaa trop cool! c'est la bonne planque ça! Et t'as pas une histoire à raconter histoire qu'on se marre?
- Mmmmmmmmmmmmmm (ce serait plus simple de lui filer le blog)
Ah si la dernière connerie que j'ai vu c'était un grumeau qui a caché les feutres de sa camarade dans son calebute.
- Nannnnn !!!! énoooorme! Et t'as fait quoi?
- Il ne voulait pas les retirer alors je l'ai obligé à se désapper devant toute la classe. Et après il les a désinfecté un à un à l'eau de javel.
- Quoi? nan t'as pas fait ça??!





Bah quoi? Il n'avait qu'à pas me dire que c'était la bonne planque ce con.

lundi 5 septembre 2011

Il va y'avoir du sport...



video


Aujourd'hui j'ai découvert mes mini grumeaux, les jeunes fous à dompter: les 6èmes.
En à peine 5 minutes j'ai cerné les potentiels de chieurs et encore une fois il va y'avoir du sport.

Déjà y'en a un qui m'a coupé la parole parce qu'il pensait qu'il y avait une faute dans mon nom de famille... si si je blague pas..."c'est vrai que tu connais mieux mon nom de famille que moi-même!!"

Après t'as la ptite soeur d'un ancien rebelle du bac à sable qui a voulu refaire parler de sa fratrie...moi qui pensais que les filles étaient souvent le maillon fort qui bosse et qui finisse à l'ENA. Tout se perd ma bonne dame!

Ensuite t'as un blondinet qu'est arrivé dans ma salle en pleurs, le pov' choupi, il s'était trompé de palier...jlui ai demandé son carnet direct oh! Faut surtout pas lâcher du lest au début d'année on m'a dit! Oh ça va hein c'était servi sur un plateau! Je passais pour un bourreau sans coeur sans avoir à gueuler, sans aucun effort de vocalise! Le pied non?

bon ok... c'est faux, je l'ai rassuré... je pouvais pas le laisser là il allait me dégueulasser le sol tout propre pour la rentrée... et j'ai résisté pour ne pas le prendre dans mes bras...pfff font chier ces mômes à te rendre guimauve là pour des conneries!!!! raaaa je vais finir par y perdre ma crédibilité...

Ah et pour finir en beauté y'a un grumeau qui m'a appelé "Mamie"................................. énorme j'arrive toujours pas à m'en remettre...



"Mais lol quoi" comme disent les djeunz!

Demain, sur le chemin de l'école, y'aura dans mon mp3 Silmarils et Coolio....

vendredi 2 septembre 2011

F*** septembre et son odeur de typex








Pfffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff


Pfffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff


Qu'est ce qui est pire que la rentrée des grumeaux lundi prochain? Hein tu le sais toi?


La pré-rentrée des profs...

Pfffffffffffffff ça me fatigue à l'avance tiens.

Nan parce qu'avec les mômes y'a toujours quelques excités du bulbe qui sourient dès le matin de la rentrée. En général c'est celui qui a passé sa soirée à aligner un à un ses crayons après les avoir taillé, puis il finit par les ranger soigneusement dans sa nouvelle trousse tann's. On se moque pas, je faisais partie de cette fratrie là et je kiffais grave ma race ce moment de pré-rentrée.Bon j'avais 12 ans aussi. Bon à 20 ans aussi je le faisais...j'avais juste beaucoup plus de crayons à tailler.

A la pré-rentrée du prof le zygomatique est en grève (comment ça encore?!!), ou alors juste quand tu évoques les futures vacances de la Toussaint il fait une brève apparition. Non à la rentrée des profs c'est soupe à la grimace mal digérée et youpitude extrême à l'annonce des classes de winners que tu vas te taper à l'année. (Problème que je n'ai pas, je te rappelle que j'ai tout le bahut, pas de jaloux, si le grumeau n'aime pas ma tronche qu'il change de crémerie pédagogique ou qu'il se taise à jamais!)

Grumeau comme prof on redoute tous lors de cette journée la distribution de notre emploi du temps annuel, fil rouge de notre future année scolaire, aiguillon de notre bonheur pédagogique, mais surtout il reste, pour ma part, un évaluateur du temps de glandage intensif restant après la semaine de cours.

Pour rajouter à ma peine pendant toute la journée on se tape le bilan annuel de l'année écoulée avec nos ex-grumeaux, ceux qu'on s'en fout maintenant, mais c'est pas grave car on s'auto-congratule de nos résultats que y'a que nous que ça intéresse, et le recteur ptet'.
Puis après on écoute les futurs projets qu'on sait pas si on aura assez de thune pour les financer, mais l'important c'est de participer comme ils disaient.

Durant cette journée j'ai pris un papier dans mon sac, un seul, (avant je venais avec l'agenda, le planning annuel, les commandes de matériel, une vraie dingo), depuis j'ai mûri et ne prend que l'essentiel, à savoir le programme par tranche horaire du déroulé de la journée, juste pour me rappeler des moments où je dois écouter un minimum ou juste faire semblant, ce sera déjà pas mal comme entraînement.
Le reste du temps c'est comparatif de bronzage et mattage des nouveaux venus (= chaire à canon fraîche, slurp).

Pour résumer, dans quelques heures, ma principale occupation sera de rattraper un à un tous mes neurones qui se sont fait la malle cet été. C'est dire le boulot de pêcheur, voir de dragueur, qui m'attend...


A très vite pour le débrief' de ce moment fort en (chocolat?) émotions didacticonsensuel!


jeudi 7 juillet 2011

Congé pédagogique






Previously in Pédagogy & Futility je causais de mes neurones au repos.

Mais jte rassure y'a une justice, y'a aussi des trucs nuls à être en vacances quand t'es prof:



- Déjà tous tes amis non profs bossent et peuvent pas glander avec toi.
Sauf ceux en congés maladie que tu vas pas voir.

- La journée tu te promènes dans Paris et tu réalises qu'y'a pleins d'autres glandus qui peuvent aller au cinoche à 11h en semaine. Comment ça je suis pas la seule privilégiée?!

- Tu peux pas prévoir des déjeuners en terrasse avec tes amis qui bossent car tu te lèves vers 13h la loose.

- Le soir tu proposes des cinoches et on te répond 24h après "Hé je bosse MOI!"

- Tu adhères au groupe facebook "Pour celles et ceux qui se demande s'il faut s'habiller passé 17h..."

- Tu redécouvres ta super nintendo avec Zelda et Mariokart (et même Mariopaint!) et tu adhères à nouveau au groupe cité plus haut. Ah non en fait la snes c'est pas un truc nul!!



Quand à tes amis profs ne compte pas sur eux, ce sont des crevards qui sont déjà sur la plage avec leurs grumeaux.

Comment ça c'est la déprime post grumale?!
Nannn oh c'est juste pour que les lecteurs me détestent moins d'être en glandage intensif et de moins poster c'est tout !


Mouais...
ou alors c'est l'approche imminente de la saloperie trentenaire.



samedi 2 juillet 2011

Le repos du guerrier pédagogique ou comment tout oublier pendant 2 mois!





Comme chaque année ici depuis 2007 je peux enfin te hurler:



V A C A N C E S !!!!!!!


Bye Bye les grumeaux attachiants!
Bye Bye les parents chieurs!

Plus de réunions!
Plus de convocations!

Bye Bye les collègues !
Bye Bye la mythique salle des profs!



Voilàààà c'est finiiiii, le cartable est vidé et rangé, le stylo rouge est épuisé, l'agenda balancé! J'appuie sur RESET et je laisse mes neurones au repos! Je range aussi mon cerveau et je prends la version allégée en matières pédagodidactiques!

A toi géniteur grumal, voici ceux qui vont prendre le relais cet été:





Reprise le 2 septembre!
Wouhouuuu 2 mois entiers à occuper ça c'est de la prise de tête!

mardi 28 juin 2011

Sous la fournaise avec mes Foutaises !





Hier, alors que je dégoulinais dans un rer qui crachait les flammes de l'enfer, j'ai tenté de me zenifier en fermant les yeux. Le problème est que ce genre d'exercice n'est pas évident quand tu te liquéfies sous 50 degrés. Rien que de m'imaginer sur la plage alors que mes cuissot collaient au skaï des sièges, je ruinais mon capital solaire et chopais direct un cancer de la peau.

C'est là que j'ai pensé à trouver des avantages à ce genre de situation... :

Transpirer c'est cool tu vas fondre et t'affiner le gras du jambonneau avant l'épreuve du maillot!
C'est bon pour la peau de suer, pense au spa ultra cher avec leur sauna!
Pense à la douche glacée, allez plus que 40 min!
Tiens je pensais pas que je pouvais transpirer de là...


Rassure toi, je n'ai trouvé aucun avantage à me transformer en jus de moi-même.


Puis j'ai repensé à un jeu que l'on faisait en colo pour passer le temps dans les bouchons: la liste des petites choses que l'on aime du quotidien! Wouhou trop cool de la hype! (on était très cons à l'époque et ça n'a pas changé, pis compter les voitures rouges et matter les plaques d'immatriculation c'est ringard tu comprends)

J'étais donc en train de faire ma petite liste de foutaises:

- j'aime, des mois après, trouver du sable dans les pages d'un livre lu à la plage.
- j'aime croquer les oreilles de mon croissant le matin.
- J'aime pas les cadavres des sapins de Noël sur les trottoirs en janvier.
- J'aime les grumeaux qui rigolent à mes blagues.
- J'aime pas les grumeaux qui comprennent pas mon humour.

...quand je me suis rendue compte à quel point tout avait déjà été dit, et surtout filmé il y a quelques temps déjà. Et comme je suis une grosse flemmarde qui va pas te tartiner une liste sans fin de ce qu'elle aime et n'aime pas, voici le résumé en vidéo:


(Bon ok j'avoue que Jean-Pierre Jeunet et Michel Gondry sont un peu beaucoup mes héros tout en plastique, et que mon rêve le plus fou serait de bosser avec eux...après avoir passé une nuit aux Galeries Farfouyettes avec une gold aux pouvoirs illimités évidemment, mon rêve ultime of course!!)

ps: ci-dessous Foutaises de J.P.Jeunet, 1989, accessoirement futilité cinéphile préférée.



video

mercredi 22 juin 2011

Mot grumal et lacrymal





Ce qui est bien quand tu es prof, c'est que parfois tu as de belles surprises. Le genre de truc avec lequel tu peux frimer devant tes amis (voir connaissances hein) qui bossent dans un open space pourrave, et qui te disent en permanence "ma pauvre! je pourrais pas faire ton boulot!! T'as bien du courage, surtout vu ta paye!"

En même temps on supporte du grumeau 10 mois par an, on fait un boulot pas facile tous les jours hein ma bonne dame, donc on mérite au moins un cadeau annuel pour nous remercier de les supporter.

Parfois le cadeau se limite à une boîte de chocolats ou des fleurs, moi je préfère les mots, comme celui-ci:




Ahh si je pouvais faire cloner cet élève...ou l'adopter tiens!
Quand je te disais qu'ils vont me manquer mes salopios !!!


dimanche 19 juin 2011

Voilà c'est bientôt fini...




Doisneau aussi kiffait les grumeaux
(tous les profs affichent du Doisneau dans leur salle, c'est un truc de prof, le gros kiffe du pédagogue, le fil rouge du corps enseignant, que le 1er collègue qui n'a pas une photo de Doisneau affichée dans une salle se dénonce là!)



Plus que 2 semaines à supporter du grumeau!

Jvais faire quoi moi pendant 2 mois sans eux?!!

Qui va me crier le midi "bon appétit mâdââââme!!"
Qui va me pourrir mon temps libre en me racontant comment il s'est pété le bras en sport?
Qui va m'offrir du dessin fait au crayola?
Qui mais quiiii va me dire qu'il me kiffe trop sa race quand je suis en robe?
Qui va me faire rire avec des blagues nazes carambar et des grimaces?
Qui va me crier "woh ziva j'ai trop rien fait moi! jvous jure c'est pas moi!"
Qui va me demander de lui dessiner un hélicoptère en train de survoler king kong?
Qui va me demander de lui rescotcher la fesse de son hypopycampe?

Et pour finir qui va me faire faire des attaques cardiaques du nerf optique en regardant ses chefs d'oeuvre?



ça va être long 2 mois sans eux...










T'y as cru?
T'as vraiment cru que j'étais nostalgique de les laisser seuls 2 mois?
Nan? sérieux?! Mouahaha

Dans 2 semaines adieu les miasmes des grumeaux et bonjour le monoï et les mojitos!
Le tout pendant 2 mois!
Wouhouuuuuu!




mercredi 15 juin 2011

Monomaniaque







Ce matin en sortant de chez moi je croise Gestapo. Jusqu'ici elle remplit son rôle de fouine, normal. Je la croise avec mes écouteurs et je vois sa bouche qui se met à bouger pffff je retire mes écouteurs.
Là elle se lance dans un monologue soporifique et bien sûr je suis restée con à l'écouter.

Le thème de sa plainte du jour: la musique.



-T'aurais pas entendu une musique samedi?
-Euh non.
-Parce que de 11h30 jusqu'à minuit passé y'avait sans cesse la même musique, et ça résonnait partout dans l'immeuble jusqu'au dernier étage!
-Ah. Non rien entendu.
-Et pis à cause de ça, ma grumelle Gestapette (qui pue qui pète ahah) ne pouvait pas réviser son brevet! (depuis quand ça se révise le brevet?)
-Pas de bol c'est vrai. Entre les travaux la semaine, la musique le week end...
-Nan mais la même chanson presque 12 heures de suite!!!!! Les gens sont pas nets hein!
-Rooo tout de suite! C'est ptet' une personne qui aime juste cette chanson!
-12h de suite!!! J'espère pour lui hein!
-Et c'était quoi cette chanson?
-Ma grumelle a reconnu que c'était un truc nouveau, une chanson qui passe souvent à la radio.
-Ah ok. Bon jsuis à la bourre là, bon courage!
-Toi aussi avec les grumeaux!



30 secondes plus tard un sourire se dessine sur mes lèvres, j'appuie sur "on" et résonne dans mon casque cette fameuse chanson.
La tarée qui a empêché Gestapette de réviser c'est MOI bordel!

Bonjour je m'appelle Futile et je suis monomaniaque de la chanson, je suis capable d'écouter jusqu'à l'écoeurement auditif la même chanson toute une journée...et je t'emmerde.



mardi 14 juin 2011

Material Girl







J'ai beau te gaver avec mes futilités issus de mon shopping, y'a un truc que je ne supporte pas dans notre monde matérialiste: ce sont les cadeaux virtuels.
Les cartes bons d'achat, les box où t'as du saut en parachute alors que toi, rien qu'avec la plaque d'égout trouée d'en bas de chez toi tu as le tournis, bref tous ces NON cadeaux pour tous ceux qui n'ont pas d'idées sont TOUT sauf du cadeau.

Déjà c'est pas concret, ça se touche pas, ça n'a pas d'âme le virtuel, c'est fade et ça a un goût de plastique. Ah si pardon ça a le goût du papier que t'as imprimé 20 minutes avant de l'offrir. Oui je suis une fille matérialiste qui aime toucher ce qu'on lui offre! (phrase à ne jamais replacer hors contexte...)

Alors oui je sais que lorsque tu connais pas la personne à qui tu veux offrir un truc t'as la flemme de découvrir sa grande passion, de chiner un chouette truc, et tu te contentes d'aller sur le net et de choper un bon pour un massage (sans chinois ce serait bien).

Ou un bon fnac, le cadeau pas prise de tête, ya juste écrit en GROS en GRAS et en BLANC le montant. Et dire qu'avant on se faisait chier à décoller l'étiquette sur les cadeaux...

Ou piiiiiire tu lui achètes un parfum... pour moi le pire cadeau.
Pourquoi? Ce serait trop long à t'expliquer, mais sache juste que lorsqu'on t'offre du parfum c'est que ça sent le roussi. Cherche pas c'est un fait avéré. (Ou alors c'est juste pour moi)

Le cadeau virtuel c'est la mort de la surprise, c'est un ballon qui se dégonfle à un anniversaire avec dessus écrit en gros "je sais pas ce que t'aimes alors tiens ton cadeau".


J'avais envie de te causer de ça car à l'heure où les mails ont remplacé les lettres, où les cartes virtuelles ont ringardisé les cartes mako moulage faites maison, et où les gens créé des événements fesse bouc pour t'inviter à leur mariage...(c'est là que j'aimerais pouvoir placer dans l'article une musique qui envoie, comme dans les films quand le personnage principal fait un discours magnifique qui va te faire chialer) que les cadeaux sont eux aussi en danger!

Sauve un cadeau creuse ta cervelle! J'ai envie de te dire...

La vraie raison de cet article n'est pas un message codé pour mes amis qui y verront sûrement un clin d'oeil à l'approche de la date fatidique de mon anniversaire. Absolutely not.

C'est, pour tout te dire, un méga gros clin d'oeil à mon frère, qui depuis des années, ne fonctionne que par des saloperies de cadeaux virtuels (alors qu'il me connait et sait comment je fonctionne hein), et BORDEL pour passer le cap de ma nouvelle dizaine à la St Donald, si tu m'envoies depuis ton désert une saloperie de bon....jte fais bouffer le sable.


A bon entendeur...




lundi 13 juin 2011

Ben Dalton is back







mouahahahahahahahaha



Serait-ce une menace ?
Tu remarqueras la barbe et le couvre chef qui est une référence évidente à Ben Laden, son héros.


C'est con je revois plus Dalton d'ici l'année prochaine, je lui ai déjà fait mes adieux...

jeudi 2 juin 2011

Le fouet pédagogique, 1ère partie





Quand t'es prof et qu'approche la fin de l'année, tout est bon pour se défiler.

T'as de la réunion pour organiser la prochaine rentrée, des conseils de classe où tu n'ouvres la bouche que pour te poiler de la blague salace du collègue d'à côté, mais aussi et surtout des convocations du super Big Boss de ton académie.

La convocation est un papelard qui t'oblige à aller là où tu ne veux jamais aller, en général un bled paumé non desservi par les merveilleux transports en commun.

En ce mois de juin, recevoir une convocation signifie être correcteur pour une épreuve...
Ô JOIE! Je vais enfin pouvoir réaliser mon rêve le plus fou: corriger des travaux plastiques de lycéens passionnés d'art! Lire des copies qui transpirent l'amour pour l'art! Shhhhlack!
...

T'y as cru?
Parce qu'au début quand j'ai déplié ma convoc' j'y ai cru, petite prof naïve et novice de correction officielle que je suis.
Après j'ai vite déchanté car c'est pas une thèse ou le bac qui veut de moi...non c'est juste le foutu brevet (Ouiiiii y'a une épreuve du brevet que tout le monde s'en fout. Le 1er qui ose s'étonner "Comment ça y'a de l'art plastoc au brevet???!" c'est bien simple, je le décalque).

Vlan! Prends toi ton égo en pleine gueule! Re-shhhhhlaaaack!

Soyons positif, ça me fera voir de nouvelles tronches dans un nouveau bahut, ptet' avec une super machine à café dans la salle des profs -un de mes rêves les plus fous- et le meilleur c'est que je vais avoir des nouvelles perles grumales à me mettre sous la plume!

...En attendant cette haute mission d'Etat, je vais avoir besoin d'accessoires (alors le masque de catwoman=le chignon et les lunettes, la combi en simili=le tailleur de prof sérieux, le fouet pédagogique= le stylo rouge) pour asseoir mon autorité de correctrice!

Par conséquent-ayé je me la joue déjà- je vais faire comme toutes les dindes qui ont un blog modasse et me choper de grosses lunettes à monture épaisse noire sans verre correcteur!




mercredi 25 mai 2011

L'effet mosquito...







...ou les conséquences d'un battement d'ailes d'un moustique....


Quand t'es prof et que tu es absent tous tes amis te disent "ah ouais moi, même avec ce que t'as, je serais obligé d'aller bosser hein! feignasse!"

Mais si seulement ça se limitait au cercle d'amis...
Y'a même des parents qui comptabilisent tes absences (véridique) et qui font un rapport trimestriel à ton Big Boss. La délation est un sport très pratiqué par les grumeaux et leurs géniteurs.

Pour ma part j'ai jamais compris pourquoi, mais j'ai une réputation de prof absente. Limite ils sont surpris de me voir dans la cour les grumeaux. Pourtant j'ai pas abusé de longs arrêts maladie cette année. Loin de là.

Bon...en y réfléchissant... peut-être que c'est dû à toutes les sorties où on demande ma présence, non pas que je sois adorée de tous mes collègues, même si je suis super top géniale comme collègue *wouhouuuuuu*...mais quand t'es prof d'arts pla en général t'es le seul de ton bahut, donc tu as tous les grumeaux, donc tu connais toutes les classes, donc tu es TRES demandée en sortie scolaire.

Je suis un peu la Déesse de la sortie, celle qui va explorer les roches pour la bio, celle qui va voir les beaux châteaux pour l'histoire, et aussi celle qui va dans les champs mater les grenouilles. On a la belle vie nous les profs...


- ça été au bureau aujourd'hui?
- Ouais bah tu sais la routine de l'open space, la pause kawa, les réunions inutiles...
- Et toi les grumeaux?
- Cet aprem j'ai observé une grenouille et compté les pattes d'un insecte chopé dans un lac.
- Ah...sympa la vie de prof pfff!
- Passe le concours au lieu de râler!


Pourquoi que jte cause de ça en ce mercredi soir où tu mattes Pékin Express?
Parce que la semaine dernière j'ai pas pu aller en cours et j'avais une excuse à la con mais qui était vraie. Le genre de motif d'absence que tu préfères garder pour toi. Le genre de truc dont tu te dis après "chouette j'ai un article pour le blog!".


------------Retour sur le moment où tout a basculé-----------------

Au beau milieu de la nuit, vers 3h du mat', je me lève bouffée par un fuckin' moustique de partout, goûtant à mes jambes, mes pieds, mes fesses, et même ma joue l'affreux!
Je vais dans la salle de bain, j'allume la lumière et ...
OH MON DIEU!!!!!!!!!!!! (cf Yann Barthes)
Quasimodo ou plutôt Quasimoda me faisait face dans le miroir!

Traduction--> ma paupière droite avait triplé de volume. On ne voyait quasiment plus mon oeil. J'avais un regard de gueule de bois mal assumée.

1ère pensée:
Oh putainnn merdeeee la tronche! merde merde merde!
C'est cette saloperie de moustique qui m'a piqué ou quoi?
Raaaaaaa mais pas de bol bordel!
Hannnn et demain ils vont tous se fout' de moi!! Jpeux pas y aller là, c'est impossible, on dirait Elephantwoman qui aurait ingéré Quasimodo bordel!
Hannn j'espère que c'est pas le truc moche qu'avait un grumeau, jsais pu le nom...ah si un orgelet!!! pitié noooonnnn pas çaaaaaaaaaa

Solution d'urgence: les conseils d'internet. Parce qu'une personne paniquée est une personne sans cervelle.
Que le 1er qui n'est pas allé sur le net pour choper des conseils médicaux me jette un clavier sur la tronche!

solution doctissimo: les glaçons vite! allez ça va dégonfler! pitiéééééé!

3h plus tard...les glaçons mon cul ouais! A 6h du mat, super pas fraîche pour aller bosser, j'avais toujours la tronche défigurée et l'air d'avoir la gueule de bois!!


J'aurais donné tout l'or du monde pour, ce jour-là, faire un boulot de bureau si possible dans un sous-sol où tu ne vois jamais personne...mais nan là j'allais être exposée à 30 fois 7 paires d'yeux toute la journée et j'allais devoir entendre les "ahh? mais vous avez quoi madame???" "beurk ça fait mal?" "vous avez fait ça comment?" "vous étiez mieux avant madame!" "vous auriez dû rester chez vous!"...ou piiiiire les chuchotements indiscrets et les regards pleins d'effroi!


Ainsi, afin d'éviter des crises d'épilepsie à mes grumeaux, (et surtout des moments de honte intense à ma petite personne) j'ai préféré ne pas aller bosser.



Motif de l'absence: piqûre de moustique...sur la paupière.



Qui dit mieux?

Fais moi profiter de tes motifs plus ou moins honteux pour pas aller au boulot que jme fout' un peu de ta tronche pour changer!

lundi 23 mai 2011

Oh Capitaine, mon Capitaine!





Quand tu es prof d'arts plastiques, et qu'il te reste une once de conscience, y'a des références que tu oses pas aborder.

Mon problème est qu'une référence artistique est un artiste, et qu'ils sont tous des saloperies d'obsédés.
En effet on est pas en plein dilemme qui opposerait ici Thalès et son pote Pythagore avec leurs conneries de triangle à hypothèse.

Et je ne te parle pas de Picasso ou de Manet qui utilisaient des nus (au 1er et 2nd degrés), non moi je veux te causer du moche, du laid, du crado. On est dans ce qu'on appelle la performance, le body art, les actionnistes viennois, en résumé le trash plasticien: la limite du supportable pour les choupinous amateurs de crayolas et les viocs du musée du Luxembourg- lieu où se concentre exclusivement les polidents juchés sur cannes.

Déjà, durant mes études j'ai été bien préparée à ces grands tarés de plasticiens: je me suis tapée pas mal de fous furieux en vidéos, des merveilleuses numériques projetées dans l'amphi dès 8h du mat' qui te font dans la seconde regretter ton choix du ptit déj' : "pourquoi mais pourquoi j'ai pris des corn flakes bordel?"

Au début, lors de ma fabuleuse année de stage, j'hésitais à évoquer le Nu devant les 6èmes, tu vois la freaking taré que j'étais.

Au bout de 2 ans d'enseignement, je me suis demandée comment j'allais parler des pinceaux vivants de Klein aux grumeaux. Comment leur expliquer qu'un homme a demandé un jour à de jolies femmes de se mettre toute nue et de s'enduire de peinture bleue pour mieux s'étaler sur une toile?
Je me suis dit qu'en tant que mini-grumeaux ils sont tous passés par l'étape que les instits adorent: celle de la peinture avec les mains, et qui dit mains, dit doigts donc corps comme outil pictural, donc ça se tient. Et c'est passé, sans aucun problème...bon ok après j'ai eu des plaintes de mon collège de maths:

- dis t'aurais pas fait tout à l'heure de la peinture avec les 6ème?! nan parce qu'en arrivant dans ma salle ils avaient des tronches hautes en couleurs si tu vois ce que je veux dire...c'est les parents qui vont être contents...jdis ça dis rien!
- Bah quoi ils sont créatifs et expressifs j'y peux rien moi! Et ça fait partie du socle commun qu'on arrête pas de nous bassiner bordel!


Au bout de quelques années, pas non plus une décennie faut pas déconner je suis encore une jeune et fraîche recrue - de la chair à canon en fait- (même si sur les quais des trains j'entends et j'ignore des "madaaaammmmeeeee vous me reconnaissez?"), je me suis retrouvée un matin à causer d'Orlan et des artistes qui font des trucs pas cool avec leurs corps à mes 3ème Gogolles.

Bizarrement ça s'est bien passé.
Bien sûr au début j'ai essuyé des cris de dégoût "aaaahhh c'est dégueu!!" et des "ouais attendez ça c'est pas de l'Art mdam'!!" et, progressivement on a passé du temps, en fait une heure, vive le dieu récréation, à débattre ensemble sur les limites de l'art et à partir de quand on peut parler d'art. Non tu ne rêves pas, mes mous du bulbe se sont transformés en des Finkielkraut sur pattes!

On se serait cru chez Pivot, avec Polac dans un décor de crayolas.
Pendant que j'arbitrais le débat, je les voyais se démonter entre eux à coups d'arguments:

- ah parce que pour toi pour être un artiste il faut juste savoir bien parler de son art?
- tain!! taisez-vous, j'entends pas la réponse de Brandon!
(wow c'est la première fois qu'il parle pas de foot lui)

En les regardant s'assassiner en parlant pour une fois d'Art et pas du dernier match de foot, je me suis assise sur le coin de mon bureau (j'ai crié Halleluyahhhhhhh!!), et je me suis demandée si un jour y'en aurait pas un qui, sur le quai du rer, m'appellerait "Oh Capitaine, Mon Capitaine!"




vendredi 20 mai 2011

La salle des profs






A l'heure où j'écris ces lignes je suis devenue une monomaniaque de la série Dexter. J'en suis arrivée au stade où je mens à mes amis pour rester chez moi sous mon plaid devant l'écran.

- ça te tente une super soirée avec mojito à volonté?
- euh là je peux pas j'ai rencard...avec le Boucher de Bay Harbor!


Aujourd'hui je voulais te causer de la salle des profs, ce lieu où les secrets des grumeaux sont dévoilés sans aucune culpabilité juste pour se fout' d'eux, et où le prof râle en permanence.
Ce lieu qui est tout sauf calme, et pour l'être il suffit de leur ramener de la bouffe et le tour est joué. Oui car un prof rassasié est un prof silencieux qui ne parle pas de son boulot.

Dans la salle des profs on retrouve tout un panel de personnes qui me rappelle les bons et les moins bons élèves d'une classe:

- Tu as celui qui approche de la retraite et qui fait l'objet de pari sur la date de son futur départ, respecté des élèves alors que son look laisse à désirer et sujet de leurs caricatures.

Equivalent grumal: le redoublant qui sait tout mieux que tout le monde.
Inconvénient: Est de bon conseil mais se plaint trop souvent que c'était mieux avant.
Atout: Très bon chien de garde quand tu vas en sortie scolaire.

- Tu as celui qui compte tout. Ses heures, ses copies, les semaines avant la fin de l'année, puis les jours et les heures. C'est un vrai compteur sur pattes, un phénomène de foire.

Equivalent grumal: le 1er de la classe qui fait ses devoirs avant que le prof ne les lui donne.
Inconvénient: Les barres alignées comme en prison sur son casier ça fait tache.
Atout: A consulter quand tu es en rogne après une journée de 7h de cours, tu as direct le décompte de ce qui te reste à faire comme jours jusqu'à la fin de l'année.

- Tu as la bonne élève qui a de trop tops projets et qui se met trop en avant. C'est aussi celle qui a un trop bon contact avec les grumeaux et qui te dit avec un air étonné "Quoi?! Melvin t'a parlé comme ça?! Nannn arrête! Avec moi il est génial je ne comprends pas..." bitch.

Equivalent grumal: l'intello lèche botte qui fait toujours plus que ce qu'on lui demande.
Inconvénient: Parle trop, gesticule, et gâche tes récrés où tu cherches juste le calme.
Atout: Tu peux compter sur elle si tu veux faire un projet mais qu'en fait t'as grave la flemme de tout gérer, et elle a tous les numéros des partenaires utiles.


- Tu as aussi le rebelle. Celui qui propose l'heure syndicale pour tout et n'importe quoi, enfin surtout n'importe quoi. C'est aussi celui qui propose son aide quand t'as un souci avec un parent et qui devient tout mou quand il ose prendre la parole.

Equivalent grumal: Le glandu fumeur qui est assez intelligent et malin pour, sans trop en faire, avoir 14 de moyenne. (cas qui énerve surtout en conseil de classe)
Inconvénient: Bousille tes récrés a force de gueuler pour tel et tel problème. tu ne t'entends même plus penser pour répondre à tes sms.
Atout: De bon conseil pour improviser un apéro en salle des profs.


Là tu te demandes, et moi dans tout ça où je me situe?

Hé bien je suis un peu tout ça réuni.
Je suis à la fois la chieuse qui fait chier tout le monde avec ses projets de crayola, celle qui ne comprend pas pourquoi Kévin fait chier la prof de maths et pas elle, celle qui propose des heures syndicales pour ne pas avoir les 3èmes Gogolles, et enfin celle qui se plaint que quand elle était élève, elle n'osait pas parler comme ça à ses profs que c'était donc mieux avant!

On est tous le con de quelqu'un et moi je suis la synthèse de toute cette salle des profs.