lundi 25 avril 2011

Viva Morocco



J'adoooooooooooooooooooore les pays d'Afrique du nord.
A chaque fois je reviens avec mes 2 meilleurs amis que tu vois ci-dessus: Bia et Imo!

A chaque fois j'ai beau faire gaffe à l'eau, aux fruits et au soleil y'a toujours une saloperie qui vient parasiter mon road trip.
J'aurais pu résumer ce post à cette photo mais je voulais pas que la ligne éditoriale du blog vire scato, je ne veux pas de lecteurs plus tarés que moi.

Contrairement à ce que je te disais avant de m'envoler, je n'ai pas vu le grumeau dans l'avion... du coup je me suis maîtrisée seule avec moi-même, et surtout à grand coup de lexomil (c'est là qu'avoir des collègues dépressifs est très utile!). Puis j'ai essayé de me familiariser avec ma phobie en faisant des tas de photos inutiles depuis le hublot:


Mon voisin pensait sûrement que je faisais un reportage sur les nuages et les moteurs aériens.

Après les photos j'ai mis mon casque pour atténuer le bruit des moteurs. Là j'ai été bercée par une seule et unique chanson pendant tout le vol: celle d'un dieu chevelu des années 90.

Plongée dans un coma lexomilien, le mp3 bloqué sur repeat, je rêvassais avec en fond la voix de... Bon Jovi sur Livin' On a Prayer...y'a pas mieux comme pied aérien!


video


Quand le stewart m'a réveillé, j'étais arrivée à un instant crucial de mon rêve, j'allais enfin toucher la crinière de lion de Jon et vérifier que c'est pas de la perruque à la Agassi!!!

Au passage jte signale que ce fut à lépoque un énooooorme sujet de discussion de toutes les filles et depuis, on cherche toutes désespérement un chevelu comme âme soeur, mais pas un qui vire dread dégueu hein, faut pas déconner!

Bref ce con m'a réveillé, et con comme je suis j'avais oublié où j'étais, j'ai donc sursauté en poussant un cri et il m'a dit un truc incompréhensible en arabe qui m'a grave fait redescendre mon ascenseur émotionnel!! My modjo was lost!

La prochaine fois je prendrais un vol pour les usa, je suis sûre que les stewarts sont bien fournis de la chevelure...et si c'est pas le cas il reste toujours l'accent so sexy du pays de Jon pour m'accompagner au 7ème ciel.

samedi 9 avril 2011

Comme une marmotte qui vole





Le comble pour un prof qui part en vacances c'est d'apprendre à quelques jours du départ, qu'un de ses grumeaux, et un de la classe dont il est P.P (=Prof Principal) pour bien enfoncer le clou, part au même endroit que lui...

Que le 1er prof qui n'a pas croisé sur le sable de SA plage de vacances, en combi beauf' tongues-bermuda, un de ses grumeaux me jette la 1ère pierre!


Mais là c'est pire, car si ce n'était que la destination...mais non c'est bien piiiiire sinon c'est pas drôle attends!


Certes je pars au même endroit que lui...

mais je pars surtout le même jour...

à la même heure...

le même vol.

You-pi.


En même temps ça m'apprendra à partir au bled et pas aux Seychelles!


Moi qui balise en avion, mais si souviens-toi, encore bien plus quand je suis seule, jsais pas si tu te rends compte mais là, la seule personne que je connaisse et qui est susceptible de me rassurer pendant le vol, c'est un grumeau de 12 ans...

Si ça c'est pas un clin d'oeil du dieu grumal jsais pas ce que c'est!!!! Mais pourquoiiiiiiiiiiiiii??!!!!!!!!! C'est quoi le foutu message là qu'il essaie de me faire passer là??!!!!!


Bordel.


Let's pray...

dimanche 3 avril 2011

Art is beautiful





Ce week-end je suis allée à Art Paris sous la Nef du Grand Palais, sorte de foire d'art contemporain où tu peux, entre autre, voir combien les oeuvres valent et te la jouer grand acheteur. Maintenant je peux répondre à la question la plus importante de mes grumeaux:

"Combien ça vaut l'Art M'dâme?
Bien trop cher pour toi...et moi."

J'y ai aussi trouvé, échoué sur le sol, un bel iphone...que j'ai rendu (c'était pas le 4G ça explique un peu ma B.A). Je l'ai rendu le lendemain (après une nuit à cogiter sur le Bien et le Mal de ma future action) à son propriétaire (une galeriste fashion victime de 60 ans qui a trouvé en moi son héroïne). Je lui ai refourgué au passage ma carte de visite au cas où elle puisse m'exposer one day, sait-on jamais, sur un malentendu tout arrive j'ai envie de te
dire. Après coup je me suis dit que j'aurais pu négocier l'iphone contre une expo de mes toiles...le rêve est gratuit tu sais.

Après cet ascenseur émotionnel iphonesque, je suis tombée nez à nez,en allant aux waters, sur ça:


Ahhh on dirait mon ancienne inspectrice d'arts plastiques!
Non jdéconne, on dirait plutôt une de mes collègues en fait.

Il n'y a que dans ce genre de lieu où tu peux croiser une artiste dans les pipirooms et attends une artiste qui est elle-même sa propre oeuvre. Je lui ai donc fait la causette sans hésitation et j'ai même pas eu besoin d'argumenter pour qu'elle me parle de son oeuvre: elle m'a direct refourgué sa carte de visite, une vraie pro:


J'ai sauté sur l'occaz pour l'inviter dans mon bahut à la rencontre de mes grumeaux. Car être au contact de l'Art Contemporain fait partie de nos programmes et c'est une chance inestimable, oui monsieur.
Je lui ai surtout dit que ça lui fera trop de pub et promis un buzz énorme sur sa page fessebouc.
Elle a dit qu'elle me contacterait.




Si Alexandra tient parole, je suis sûre que les grumeaux vont trop la kiffer.
Je l'imagine bien trôner dans la salle des profs et j'imagine aussi très bien la tronche de tous mes collègues médusés, et ma future réponse à Roger le prof de techno-magnon: (oui parce que souvent le prof de techno est un homme de cro-magnon, cherche pas c'est une de mes théories)


"Bah quoi?
C'est mon intervenante pour mon cours sur le Body Art!
Bah oui on bosse!
Vous êtes hermétiques à l'Art pfff!
Venez Mme Holownia, fuyons ces âmes cartésiennes et allons chercher les 3èmeB dans la cour!" Le tout suivi d'un mouvement capillaire sur la gauche parce que l'Art vaut bien ça!