mardi 27 janvier 2009

Tchi Tchaaa (encooooore)

C'est mardi, c'est cinoche.
3 films vus ce week-end: 1 vraie surprise, 1 vraie déception et 1 pas si mal.
-Yes Man: Film avec Jim Carrey où encore une fois c'est lui qui porte le film. Jsais pas pour toi mais de mon côté j'avais pas du tout accroché avec Ace Ventura et ses autres (vieux) films, pour moi Jim c'est le type qui sourit tellement qu'il le fait à ta place, du coup je souris jamais à ses blagues...
J'y suis allée à reculons et finalement pas du tout déçue, un bon moment sans grosses poilades mais j'ai souris plusieurs fois.
- La Guerre des Miss: La grosse déception de la semaine! Que ce soit le jeu de Poelvoorde (qui semble pas du tout à fond dans son rôle de coach, au passage rien à voir avec celui dans Podium où là il cartonne tout), la mise en scène et la réalisation... On était prévenu vu les critiques qui descendaient le film et on a voulu se faire notre propre avis... heureusement que j'avais pas raqué. Et la fin prévisible comme tout le film en fait pffff bref à déconseiller fortement, malheureusement.
- Envoyés très spéciaux: 2 Gégé dans un film frenchouillard: wouhouuuuu...j'étais pas super emballée au début je t'avoue. J'étais donc sceptique limite je ronchonnais à y aller, puis je me suis détendue, incredibeule. Je suis rentrée dans le film doucement puis j'ai vu Omar et là j'ai adhéré encore plus. Une très chouette surprise, vraiment, une scène où toute la salle a explosé de rire où les 2 se prennent des baffes à n'en plus finir par des pseudo terroristes, bref un bon duo pas si prévisibles que ça.

lundi 26 janvier 2009

Quand le grumeau se donne à fond...



La semaine dernière fut ponctuée de 2 petites anecdotes, la première m'a provoqué un fou rire très handicapant, j'ai dû, pour reprendre mes esprits, m'isoler dans la réserve... tu vois un peu dans quel état je peux me mettre devant une classe! Heureusement pour moi c'était des mignons qui ont été très compréhensibles.

Quant à la seconde, elle aurait pu me faire lapider par toute une classe... (suspens houuu)

  • Je demande à un môme de retirer son bonnet qu'il avait gardé en entrant dans la salle, et là c'est parti en vrille... "mais madame il a de la chance Boubacar en fait! Avec la laine qu'il a sur la tête il doit pas avoir froid l'hiver lui!" ... en parlant des tiffs d'un gamin d'origine sénégalaise.

  • A la fin d'un cours je demande aux grumeaux de me rendre tous les feutres noirs que j'avais prêté durant l'heure. Vu qu'il m'en manquait un j'ai haussé la voix en demandant "houhouuuu il me manque un noir! ". La classe était composée à moitié de grumeaux black, du bonheur en barre pour rattraper le coup. Heureusement la sonnerie venait de retentir, sauvée par le gong!

vendredi 23 janvier 2009

connarddeptitconsaloperiederacluredemerde






Dans chaque collège t'as une classe de 4ème Tarés.

Hier je me suis tapée the classe de 4ème tarés redoutée par pas mal de profs.
Dans l'équipe t'as Kakou, un grand fou furieux violent verbalement et physiquement, il pourrait me balancer par la fenêtre à chaque cours si il le souhaitait.

Heureusement pour moi Kakou était absent aujourd'hui. Malheureusement pour moi les 5 autres atrophiés du bulbe de la classe étaient bien là, et pour me faire bien chier.

J'ai du affronter une situation que tu redoutes quand t'as du taré de haut vol comme dans cette classe. Je devais annoncer un changement d'emploi du temps. Le truc qui les fait péter les plombs et gueuler des horreurs. Ce que je redoutais est arrivé, les "putain vazy ta gueule!", "bordel mais on va bouffer quand alors?" et autres joyeusetés lyriques ont fait leur entrée.

J'ai tenté d'expliquer en couvrant le bordel auditif puis je me suis résignée la voix pétée.
J'ai assis mon noble fessier et j'ai gratté. Encore un rapport, un 2ème, un 3ème...

Après j'ai fixé l'un d'entre eux qui revient d'une semaine d'exclusion. Le grumeau continue toujours d'être aussi affreux malgré cette sanction. Il me prenait la tête parce que j'ai osé le déplacer, "OH MON DIEU mais y'a ton nom écrit sur la table ou quoi bordel?" que j'avais envie de lui répondre. Pour tenir tête face à son regard et ne pas me lâcher, j'ai du trouver une solution...

Le genre de solution silencieuse mais libératrice...un défilé d'insultes en boucle dans ma tête.

Tout en souriant je me répétais des horreurs les unes après les autres. Plus elles étaient affreuses et plus je souriais. Le BONHEUR! Jouissif comme expérience.

Bon après y'a un de ses potes qui a balancé en sortant du cours "jcrois qu'elle se foutait de ta gueule en fait...".

Bah merde il avait même pas capté mon manège... j'étais drôlement déçue.

lundi 19 janvier 2009

Tchiiii tchaaaaaaaa 2


Parlons peu parlons cinoche:

- Les INSURGES: 2 frères juifs en Biélorussie cachent dans une forêt d'autres juifs issus de Ghettos, entre autre. Pas de coup de coeur mais un film où tu vois 007 en couïr durant 2H20 se battre, ouais encore, mais là c'est les années 40. De jolis moments tout de même, un mariage sous la Houpa dans les bois, des danses et tout le toutim, puis une fuite le jour de Pessah qui rappelle évidemment la fuite d'Egypte des Hébreux. Bilan positif pour une histoire vraie inconnue du grand public.

- 7 vies: Un type incarné par W.Smith va changer la vie de 7 personnes, voilà le pitch... sauf que je ne suis pas du tout rentrée dans le film. Pourquoi? Le problème c'est que pendant 2h le rythme est lent, mou, des longueurs trooop de longueurs, tu te surprends à regarder l'heure pour connaitre la fin du supplice. Y'avait aussi tellement de gros plans sur la tronche pathétique et triste de Will Smith que j'avais envie de le frapper et gueulant "BORDEL ACTIVE TOI"!! Conclusion, grosse grosse déception.

- SLUMDOG MILLIONAIRE: Enorme coup de coeur pour ce film de Danny Boyle. Un gamin des bidonvilles passe à "qui veut gagner des millions?" et rafle tout. Comment a-t-il fait? voilà le fil rouge du film. Un rythme prenant, un bon scénario et le mieux dans tout ça; tu ressors du film avec la frite, la banane, la pèche! Ressentir ça après un film ça veut tout dire et t'en redemandes.


Je profite de ce billet pour faire un bilan des nuisances auditives au cinoche: souvent, trop souvent durant un film t'as un portable qui sonne, des gens qui pianotent des sms, des fous qui répondent "ouais jsuis au cinoche ça va? ouais bof le film hein", d'autres qui font sans cesse des allers retours aux wc ou fumer, j'en sais rien, bref c'est devenu rare de voir une salle calme où le public est absorbé. Ouais je fais la sale aigrie parce que bordel durant les 2h de 7 vies, un couple, des lycéens boutonneux, (oui je précise) se bécotaient bruyamment tout en marmonnant des trucs!
Et ça ça te fout en l'air une séance. Si! Et surtout n'y vois aucune jalousie, ni envie de ma part car je n'étais pas seule, sauf que moi jsuis pas bruyante. Sale morveux ado boutonneux.

jeudi 15 janvier 2009

Le sablier du pourquoi


Aujourd'hui j'ai eu une idée géniale.
J'ai décidé d'investir dans un sablier pour les grumeaux.

Pourquoi? Mais parce qu'ils vont me rendre dingue avec leurs questions les 6ème Nounouille:

-Madame faut aussi écrire en rouge dans le cahier?
-Nan! C'est parce que mon feutre bleu est mort que j'écris en rouge.

-Madaaaaaaame ça va ce trait?!!

-Madaaaaameee je sais pas faire un hélicoptère!!

-Madame j'ai pas compris le sujet!
-T'as pas compris quoi?
-Tout!

-Madaaaaaaaaaame vous pouvez me faire un éléphant?

C'est là que j'ai gueulé:

-STOOOOOOOOOOOP! Y'a exactement 5 minutes et 28 secondes j'ai demandé "kika des questions?" et aucun dentre vous n'a levé la main, personne! Et là vous réagissez, sûrement le temps que ça monte au cerveau, et vous me demandez tout et n'importe quoi. J'ai donc décidé qu'à partir du prochain cours, y'aura un sablier.
Ce sera le sablier du pourquoi. Je le retournerai pendant le temps consacré aux questions ET UNIQUEMENT DURANT CE TEMPS LA. Vous ne pouvez poser des questions que durant l'écoulement du sable. OK??????!!!!


- Madame?
- Quoi encore?
- Si on pose une question après que le sable il est tout écoulé?
- c'est pas possible après.
- bah pourquoi?
- Parce que!
- Mais pourquoi? C'est pas une réponse ça Mdame!!!
- Ecoute Brandon on en reparlera quand j'aurai acheté le sablier.
- Ah.

lundi 12 janvier 2009

Patinage devant grumeaux ou comment perdre 5 mois de crédibilité en 3 secondes




Ce matin dans la cour:

-Madame c'est des nouvelles bottes?
-Vous les avez eu en soldes!!!
-*elles déchirent hein?* (pensée intérieure)


Plus tard devant le collège je me suis gauffrée...avec mes nouvelles bottes... sur une plaque de verglas, des 6ème sont venus me porter secours, les bons petits:


- Madame madaaaaaaaaame ça vaaaa?
- [...le temps que je me remette de mes émotions] Oui ça va aller merci.
- Vous voulez que je demande à ma mère de vous ramener?
- Elle a pas le permis?
- Nannnnn?!
- Elle a pas de voiture?
- Ohé ça va hein. Je peux me débrouiller seule. Je suis grande
- Avec vos bottes aussi. hi hi hi
- sale môme.


Jme suis tirée en gromellant des saloperies sur leur dos, et en priant pour qu'ils oublient cette vision de moi gisant sur le sol avec tout le mal du monde pour me relever.
Désormais, pour eux, je dois avoir 20 ans de plus.
Là voilà la solution pour paraître plus vieille et gommer ma bouille de gamine!

Tchi Tchaaa


Encore une fois ce week-end j'ai rentabilisé mon pass ciné en allant voir 3 films:

- De l'autre côté du lit: avec Sophie Marceau et Dany Boon. Un bon rythme au début, limite comme un épisode pilote d'une série (avec tous les éléments de la bande annonce) puis patatras...Marceau n'a pas vraiment l'air à l'aise dans ce rôle, on la sent hésitante à chaque fois qu'elle nous baisse ses lunettes pour se la jouer working girl. Boon est 10 fois plus à l'aise dans son rôle mais ça t'arrache peu de sourires. Bilan très mitigé. J'espère que dans "Lol" son rôle lui ira mieux.

- Mascarades: Film algérien qui m'a fait sourire. Le pitch: un frère qui fait croire à tout un village que sa soeur narcoleptique va se marier avec un riche homme d'affaire hollandais. Le scenario est bien ficelé, tu souris pas mal sans non plus te marrer en continu. Bilan positif, une bonne surprise.


- Twilight: Film d'ado qui semble, au vu de son affiche, n'être réalisé que pour les ados (vus les sponsors aussi). Pas mal de longueurs, des plans d'ensemble inutiles comme dans les experts mais sans Horatio. Trop long: + de 2h!
Mis à part ça j'ai bien aimé le caban gris d'Edward le vampire, son faux gloss rouge et ses sourcils épilés qui rend son regard encore plus pénétrant. Tout pour satisfaire l'ado ou le post-ado (voir l'adulescent) en quête d'aventures mystiques et romantico moderne. Mais sans moi, jpréfère Gaël Garcia trucmuche.

Sur ce passe un bon lundi au boulot ou sous la couette, de mon côté je vais essayer de faire cours avec ma voix de Jeanne Moreau.
Bise strepsilienne.

samedi 10 janvier 2009

Mes vrais faux voeux avec ou sans Tour Eiffel (ça dépendra d'Areva)





Honte à moi. Shame on me...que je pourrai crier à tout va car ce blog est à l'abandon. Oui j'ai déserté, oui j'ai lâché le clavier.

Cependant on va arrêter cette auto-flagellation car cette absence veut tout simplement dire que j'ai une vie bien remplie en dehors de cet espace virtuel. Je ne vais pas pour me faire pardonner vous parler du pourquoi et du comment, c'est juste que parfois c'est bien de partir mais pour mieux revenir qu'on dit...Ouais enfin ça c'est pour le côté niais. En fait si je suis revenue c'est uniquement pour la présentation officielle de mes voeux. Qu'est ce que je ne ferai pas pour toi, lectorat à l'affut de mes grumelleries...

Je pourrais te souhaiter tout le bonheur du monde, c'est un peu l'objet de l'article. Mais vois-tu cela n'aurait aucun impact sincère vu qu'on ne se connait pas vraiment. Comment souhaiter des voeux à des inconnus? Voilà tout mon problème. Du coup afin de paraître la plus sincère possible, j'ai pensé à ce que tu désires le plus en venant ici. Je sais déjà que tu raffoles d'histoires croustillantes où ça parle du grumeau qui galloche, qui gruge sous la table en exam ou qui refourgue du smarties au prof pour augmenter sa moyenne.

Alors après toute cette réflexion, pour 2009, je te souhaite des poufferies sans fin ici ou ailleurs, des postillons qui envahissent ton écran à force de t'esclaffer et des tonnes de chouettes moments, le plus souvent dans la vie réelle c'est bien plus appréciable que le virtuel.


Avant de te lâcher la grappe, remémore toi un instant, si tu l'avais vu (sinon fais semblant, oh allezzz pour me faire plaisir!) que pendant la présidence de l'
Union Européenne y'avait un étrange truc bleu dans Paris. Ouais c'est ça, c'était la Tour Eiffel.
Toutes ces loupiottes, toute cette réalisation a été sponsorisée par AREVA. Pourquoi jte cause d'eux? Tout simplement parce qu'avec cet article je participe à un jeu.

Ce
Concours bloggeurs si je le gagne, me permettra de diffuser une vidéo de mes voeux le tout devant la tour Eiffel qui remettra son habit bleu pour l'occaz'. Ouep rien que pour moi.
Voilà maintenant y'a plus qu'à attendre et croiser les doigts, ou pas.


jeudi 8 janvier 2009

Pipou, une mini moi en jupon



Ce matin une grumelle, Pipou pour ne pas la nommer, qui pourrait être une version mini de ma personne (tu vas comprendre pourquoi) m'interpelle dans la cour:

-Madâââme vous avez fait les soldes hier?!??!
-euh...
-Je suis sûre que oui! Allezzzzzz dites moi!!!


La veille elle m'avait vu à midi détaller comme un lapin du bahut et m'avait fait un clin d'oeil car elle aussi allait faire les soldes mais avec sa mère.

Cette grumelle a 11 ans et découpe dans les magazines de mode les shoes pour ensuite les recoller dans un cahier! J'ai halluciné. Ce petit recueil je l'ai consulté avant les vacances à la fin d'un cours, et dedans il y avait au moins 4 paires d'escarpins qui m'ont fait baver dont une paire Louboutin! A 11 ans elle me parle déjà de Darel et m'a demandé si j'avais eu un Kelly pour mon Noël....

Tout à l'heure elle a encore sévit:

- Quelqu'un se souvient d'un photographe dont on avait parlé en septembre?


grand silence dans la salle
- Bon alors il y avait Doisneau et.. et ... Henri Cartier-Bresson!
- Hann MADAME! Comme les bijoux???
- Pardon Pipou?
- Comme les bijoux Cartier?


Elle m'épuise... mais je l'adore cette Pipou.

mercredi 7 janvier 2009

Haussmann m'a tuer




Ouais.

J'ai pas pu m'en empêcher.

Je suis une grande malade sache le...


....Pour m'être tapée le 5ème étage du Printemps le 1er jour des soldes, jcrois qu'il faut avoir de la coke directement injectée dans les veines pour y survivre psychologiquement.
Déjà t'arrives et tu sens une tension dans l'air! Unbelievabeule!
J'ai assisté à deux engueulades entre deux nanas hystériques qui se battaient pour s'asseoir à côté de moi (serais-je devenue une influente??!) lors des essayages. Après y' a eu bug dans les caisses, un truc énorme digne des bugs qu'on redourait pour l'an 2000 tu vois l'horreur.
J'ai poireauté au moins 30 minutes pour qu'on m'encaisse...pour finalement descendre au 4ème là où l'air est frais et chic. Du coup j'ai essayé des chouettes pièces à la Lacroix, Max Mara & Cie, mais encore trop cher, même à -50%.
Bon et au final tu veux savoir ce qu'il y avait dans ce big yellow bag?
Jte le donne en mille: une paire de bottes chocolat pour me la jouer gourmandise, prête à être croquer. Ou alors une enième paire pour botter le fessier de mes grumeaux, c'est comme tu préfères.

mardi 6 janvier 2009

En 2009 je bouge mon gras pour pas ressembler à un boeuf







Dans les résolutions que je me suis fixée cette année il y a la tentative de faire un effort physique afin de me sortir de cet état larvaire antisportif. En résumé: j'aimerais me bouger les miches un minimum.

Loin de moi l'idée de devenir une vraie sportive jte rassure! Mon unique résolution pour 2009 doit être à ma portée. Pour ça j'ai tenté le footing mais j'ai vite stoppé car maintenant il fait trop froid. Je trouve toujours une bonne excuse pour éviter cette torture. Puis j'ai voulu renouer avec la piscine, seule activité où tu ne dégoulines pas de sueur et ça c'est énorme comme argument. J'y suis allée 1 fois, faut dire qu'encore une fois le froid me gèle l'envie d'y aller, aller à la piscine par ce temps? Faut être malade que je me dis.

Du coup jvais te parler d'un site: hinoki. Avec ce dernier tu surfes sur 3 points essentiels pour garder le pep's et éviter la tronche de déterrée au boulot ; à savoir la forme, la relaxation car avec des grumeaux comme seul public j'en ai bien besoin, et finalement l'alimentation car à force de faire des sorties où je suis soudoyée à coup de dragibus je deviens moi-même un brownie moelleux des miches.

Ce qui est pas si mal c'est que tu peux choper du coach qui correspond à ce que tu veux comme activité. Du coup je vais peut-être enfin rentabiliser mon équipement de natation et faire les activités proposées sur le site... ou pas hein. Sinon y'a toujours des idées recettes pas trop horribles à se mettre sous la dent. Ou alors des exercices de relaxations comme celui de la vidéo ci-dessous, mais en moins dangereux on est d'accord:

.
Après tu choisis ce que tu veux sans oublier de tenter de gagner 3 mois de coaching sur www.hinoki.fr/jeu ...par contre ils te mettent pas la photo des coachs que tu auras... dommage car moi ça me motiverait pas mal ! Article sponsorisé


video

lundi 5 janvier 2009

Comme une VIP au cinoche




En ce moment je fais des orgies. Pas n'importe quelles orgies aussi.
Je me tape plein de films. Je deviens boulimique de cinoche. Tout ça grâce au pass illimité avec lequel je frime à la caisse.

Alors depuis décembre voici mon bilan des bouses et des bronzes filmesques que j'ai vu (dans le désordre):

- Secret Défense: Film français qui se la joue us avec des situations qui se retournent et qui t'embrouillent. Pas si mal.

- Mensonges d'Etat: Du Léonardo viril sous la chaleur du désert mais pas mal de longueurs.

- Largo Winch: Digne d'un bon James Bond, des rebondissements et de l'action intelligente. Une chouette surprise.

- Burn After Reading: Grosse déception pour un film des Frères Cohen. Brad et Georges ne m'ont pas convaincu. Des sourires esquissés mais pas de grosses poilades comme le type à côté de moi qui s'est fendu grassement la poire. J'ai loupé un truc tu crois?

- Madagascar 2: Salle infestée de grumeaux. Fallait s'y attendre aussi. Le 1er est une tuerie à côté, faut dire que je l'ai vu chez moi sans morveux qui chouine à proximité... ça vous fout en l'air un film!

- Les enfants de Timpelbach: Pfiouuuu. Des longueurs et des longueurs. J'ai pioncé un peu. Un univers qui se veut proche de Burton et de Jeunet mais qui en est bien loin. Mais j'ai reconnu le môme de la pub "tu pousses le bouchon un peu trop loin Maurice", ça a à peine sauvé le film pour moi.

- Agathe Cléry: Pas mal mais pas emballant. Décevant alors que j'aime bien les films de Chatillez. Peut-être trop de comédie musicale aussi. Quelqu'un sait comment ils ont fait pour pas que le maquillage se barre quand Valérie prend son bain?! ça m'a fort turlupiné durant le film.

- Louise Michel: Du Deschiens mixé avec Groland. De l'absurde pas toujours drôle, pas mal de scènes astucieuses et bien trouvées. Bonus: un discours social où Yolande Moreau ne joue (presque) pas.

- Australia: J'y suis allée à reculons. Bilan mitigé. Pas mal de longueurs mais au final des jolis petits bons moments, le tout est un peu trop long...3h ça fait mal au cul même sur un siège confortable. Hugh est sex tout en muscle bronzé, ce qui m'a sauvé de la léthargie. Un conte à la "Autant en emporte le vent" avec du mélo, du drame, du romantisme et de l'aventure avec du kangourou sous coke.

- Tout sauf en famille: Bouse de Noël intégrale. Faut dire le jour là on avait pu trop de choix entre les films déjà vus et l'horaire d'une séance loupée...Je comprends pas comment Aniston a pu être dingue de Vince? Mystère.

- Musée Haut Musée bas: Vu à la séance de 22H45, heure idéale pour matter ce genre de film qui ressemble à la pièce de théâtre que tu te tapes sur arte lors d'une ballade nocturne avec ta zappette hertzienne. Pas mal de scènes sympas mais au final on se dit que sans le casting de folaïe le film serait moins fun.

- I Feel Good: Un vrai petit bijou ce film. Je te le conseille vivement, j'ai limite fait ce billet pour lui! Documentaire sur une chorale américaine avec une moyenne d'âge de 80 ans. Tu t'attaches tellement à ces octogénaires que lorsque l'un d'entre eux casse sa pipe tu deviens guimauve comme un gamin qui apprend le décès du père noël. Oui j'ai pleuré. La dernière fois que j'avais chialé au cinoche c'était devant le Pianiste.
Malheureusement y'a très peu de séance sur Paris pour ce film/ Il mériterait d'être projeté à des grumeaux. J'achèterai le dvd, celui-là je ne le piraterai pas!

Prochaines séances: Twilight, Et après, Yes Man, Cyprien...


Jcrois que je le rentabilise pas mal mon pass illimité. C'est fou le nombre de bouses que j'aurai pas vu sans. Et aussi jamais j'aurais foutu 10 euros pour voir ce documentaire qui m'a bouleversé. COUREZ VOIR I FEEL GOOD!!

dimanche 4 janvier 2009

Reprise et encouragements




C'est entre deux corrections, comme le grumeau qui finit sa rédac' pour le lundi de la rentrée, que je prépare la reprise de demain. J'ai en fond sonore un Bébèl accouplé avec le dernier tube du moment à la Christophe Maé. J'essaie tant bien que mal de comprendre le pourquoi de ce sujet que j'avais donné aux grumeaux. Puis quand ce sera fini, je farfouillerai dans mes vieux dossiers les sujets de demain car ouais j'hésite encore. Enfin hésiter ça insinuerait que j'ai déjà une idée des futurs boulots que je vais leur donner, et ça c'est pas le cas.

Hé ouais j'ai rien foutu durant 15 jours. Ma besace de besogne est restée sous le canap' depuis le dernier jour de cours. Je me suis souvenue en mattant la météo tout à l'heure qu'OH MON DIEU c'est demain que je les revois tous. Ce qui est synonyme de corrections -que je finirai demain matin dans les transports- la faute à Bébèl qui réapparait dans mon univers cinématogaphique. Je reprends ce que je disais: correction et reprise. Pouah j'ai envie de te dire. En même temps vu la crise qui sévit jvais pas trop commencer à me plaindre avec mon job de fonctionnaire éducatif...quoique jsuis pas vraiment à l'abri vu que ça fait un bail qu'ils veulent jarter les profs d'arts et foutre le tout en optionnel.

Blague à part, cette semaine est aussi placée sous le signe des corrections (ça on avait compris)...et des soldes. Je vais tenter de faire concilier ces deux activités mais je sais déjà que mercredi aprem' je me dévouerai aux bonnes affaires, et que le mercredi soir je culpabiliserai à minuit d'avoir rien foutu de la journée et de devoir corriger au dernier moment.

En même temps comment être une bonne prof si j'ai pas le punch que me donne les bonnes affaires soldesques? Cette excuse- valable ou pas- sera mon leitmotiv durant toute la durée des soldes.

Sur ce bonne semaine et bonne reprise.